Sauver l’observation des Étoiles

Conférence présentée par Andreas Hänel, Docteur en physique et en astronomie.

 

Notre conférencier, astronome et directeur de planétarium à l’Observatoire d’Osnabrück (Allemagne du Nord), est président de la section allemande de l’IDA (International Dark Sky Association). Il conseille des associations d’astronomes amateurs et des communes qui s’engagent dans l’aménagement de « réserves mondiales de la biosphère » (Unesco) pour protéger le ciel nocturne en Europe centrale.

Andreas Hänel témoigne de cette pollution lumineuse qui voile de plus et plus les étoiles. Il présente, photos à l’appui, des endroits où il est possible d’observer sous un ciel qui reste encore non dégradé. Il explique comment trouver ces lieux a l’aide de cartes spéciales (ANPCEN, IDA,.) ou de données satellitaires (photographies de nuit).

Il précise les moyens de validation par des observations de terrain : lumière résiduelle du ciel nocturne (« airglow »), mesure de la brillance du ciel (luminance du fond de ciel par Sky Quality Meter), observation de la lumière zodiacale ou même du « Gegenschein », aspect de la voie lactée en détail.

Il expose enfin le travail en cours pour protéger tous ces précieux endroits. Andreas Hänel a en effet repéré et visité de nombreux endroits sombres en Europe, peu ou pas pollués, et commencé à proposer aux pouvoirs publics, notamment en Allemagne, d’aménager des « réserves d’étoiles », réserves de ciel noir et de biosphère. Des exemples à suivre en France et ailleurs.